/medias/image/12359102655d7953779f6a5.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

QUELQUES NOUVELLES DE LA MARINE ET UNE TRES TRISTE AU SEIN DE LA SNSM

Actualité générale de l'Alliance Navale

-

07/06/2019

Chers camarades, chers amis de la Marine,


Le 16 septembre 2019 matin le CESM organise un séminaire à destination des associations à Balard. Le CEMM ouvrira cette demi-journée. Un ordre du jour et les modalités d’accès vous seront envoyés prochainement.


Quelques éléments d’actualité


Mission Clémenceau : Le Groupe aéronaval à Singapour et au Viêtnam

Déployé depuis le début du mois de mars dans le cadre de la mission « Clemenceau », le porte-avions Charles de Gaulle vient d’effectuer une période de relâche opérationnelle dans le port de Changi, à Singapour, 17 ans après sa dernière escale dans le pays, accompagné de la Frégate multi-missions (FREMM) Provence et le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne. De son côté, la frégate de défense aérienne (FDA) Forbin a fait escale à Hô Chi Minh-Ville du 28 mai au 3 juin.

Le passage à quai du porte-avions a été ponctué par de nombreuses visites officielles, et en particulier celle de Mme Florence Parly, ministre des Armées, présente à Singapour à l’occasion du Shangri-La Dialogue. Le porte-avions Charles de Gaulle, la FREMM Provence et le BCR Marne, rejoints par la Frégate anti-sous-marine Latouche-Treville, ont repris la mer le 3 juin dernier pour mener des manœuvres avec la Marine et l’armée de l’air singapourienne.

Pour la première fois, une frégate singapourienne, le RSS Steadfast, a été intégrée à la Task Force 473 afin d’y mener une série d’entrainements avec les bâtiments français. Des officiers de liaison singapouriens ont embarqué sur le porte-avions où ils ont partagé leur connaissance de la zone maritime dans laquelle se déroulait l’exercice. Ils ont pris une part très active, avec les marins français, aux travaux de planification des différentes phases tactiques qui ont jalonné ce « PASSEX » au large de Singapour. Un officier français a également embarqué sur la frégate singapourienne pour assurer la liaison avec le groupe aéronaval.

Des exercices de lutte antinavires et de lutte antiaérienne ont été conduits. Ils ont permis d’éprouver l’interopérabilité des marines françaises et singapouriennes. D’autre part, l’hélicoptère Caïman de la FREMM Provence, a effectué une séance d’entrainement à l’appontage sur le pont du RSS Steadfast. Enfin, des combats aériens simulés ont opposé Rafale français et F15 de l’armée de l’Air singapourienne.

De son côté le Forbin, en escale au Viêtnam, a été le théâtre de nombreux échanges avec les autorités locales. Une délégation de marins du bord conduite par le commandant a été conviée à un déjeuner officiel avec la marine vietnamienne de la 2e région maritime avant de se rendre au siège de la 7e région militaire puis à l’hôtel de ville pour des entretiens. Le Forbin a également conduit un exercice simulé de défense aérienne avec le concours de marins vietnamiens dans le but de renforcer notre capacité d’intervention conjointe. Enfin, pour concrétiser cette coopération à la mer, un échange d’officiers et des manœuvres tactiques ont été menés avec une corvette lance-missile à l’embouchure de la rivière Saïgon après l’appareillage de la frégate.


6 juin 2019 : Cérémonies de tradition et remise de bérets verts à Colleville-Montgomery

Dans le cadre du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, la cérémonie de tradition de l’École des fusiliers marins s’est déroulée place du Débarquement à Colleville-Montgomery dans le Calvados.

Présidée par l’amiral Christophe Prazuck, chef d’État-major de la Marine, elle a été suivie par une cérémonie nationale présidée quant à elle par Emmanuel Macron, président de la République, en présence de nombreuses autorités militaires et civiles.

L’amiral Christophe Prazuck, accompagné du contre-amiral Christophe Lucas, amiral commandant la force maritime des fusiliers marins et des commandos Marine, ont d’abord procédé au baptême du cours des quartiers-maîtres de la flotte (QMF) n° 54 et leur ont remis leurs fourragères. Cette promotion porte le nom du « Matelot fusilier Roger Cabanela », du 1er BFMC (Bataillon de fusiliers marins et commandos), mort pour la France le 28 février 1944.

Dans un second temps, les stagiaires de la Préparation militaire Marine (PMM) Capitaine de frégate Kieffer, basée à Villeneuve-Saint-Georges (94) se sont vus remettre leur insigne qui vient clore le cycle de formation effectué pendant l’année scolaire 2018-2019. Enfin la cérémonie a été également l’occasion de remettre différentes décorations telles que la médaille militaire, la Croix de la Valeur Militaire, la Légion d’Honneur et la médaille de l’ordre du mérite maritime. Elles témoignent de l’engagement des récipiendaires au service de la Marine et de la France.

Autre temps fort de la journée, une cérémonie d’hommage aux hommes du « commando Kieffer » s’est déroulée sous la présidence d’Emmanuel Macron, président de la République française. Quatorze marins, ayant réussi le stage opérateur commando, le n°151 ont reçu leur béret vert et leur badge des mains de différentes autorités, militaires et civiles. Le premier béret vert a été remis par le Président de la République, accompagné de Léon Gautier, vétéran du Débarquement de 1944. Cette remise solennelle marque leur entrée dans le corps prestigieux des commandos Marine.


La Seine se jette dans l’Amazone

Après avoir traversé l’océan Atlantique avec le groupe Jeanne d’Arc et avant de poursuivre son déploiement de longue durée, le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Seine a remonté fin mai, une partie du fleuve Amazone.

Cette navigation hors du commun a permis de tester les capacités du bâtiment à opérer en eaux turbides et saumâtres mais également de redécouvrir un fleuve que les unités de la Marine nationale n’avaient pas fréquenté depuis quelques années. Les courants, les troncs d’arbre, les hauts fonds ainsi que Les nombreuses barges et pêcheurs ont rendu la navigation particulièrement délicate. Cet environnement marin inhospitalier et inhabituel a conduit l’équipage à accroître sa vigilance et sa réactivité.

Il est impensable de naviguer dans l’Amazone sans l’expertise de l’un des 150 pilotes du fleuve. En effet, les fonds évoluent sans cesse sous l’influence des courants et de la montée des eaux pendant la saison des pluies (8 mètres). Les mises à jour des cartes électroniques ne suivent malheureusement pas le rythme de ces transformations naturelles. Ainsi quelques îles cartographiées laissent souvent place, en quelques mois, à des profondeurs de 30 m. Après avoir parcouru près de 600 nautiques sur un des plus grands fleuves au monde et réalisé une courte halte à Santarém, la Seine a fait route vers les côtes guyanaises. La Seine, livrée début mars, est le troisième bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) d’un programme de quatre navires destinés à la Marine nationale.

Ce nouveau bâtiment vient renforcer et moderniser les capacités de la Marine nationale. Navire extrêmement polyvalent, le BSAM est conçu pour mener trois types de missions : soutien des forces (remorquage de bâtiments de fort tonnage, accompagnement et soutien au profit de sous-marins, ...), sauvegarde maritime (personnes, biens, environnement, police) et tâches de soutien de région (remorquage d’engins, travaux d’ancrage et d’entretien des coffres d’amarrage, relevage d’épaves,…).


L’aéronautique navale mise à l’honneur

Le 4 juin 2019, le capitaine de vaisseau Éric d’Astorg, commandant la base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, a présidé une cérémonie de remise de lettre de reconnaissance et la médaille nationale du mérite maritime à la Flottille 33F.

La lettre de reconnaissance et la médaille de la fédération nationale du mérite maritime ont été remises au capitaine de frégate Jérôme Dubois, commandant la flottille 33F par Monsieur Christian Wozniak, président de la section « Finistère ».

"En 8 ans, la flottille 33F a concouru à secourir 407 personnes lors de 556 opérations. Parmi toutes ces missions, certaines nous ont davantage marqué par leur caractère exceptionnel, conduites aux limites des capacités du Caïman Marine et de son équipage : Le sauvetage des 19 membres d’équipage du cargo TK Bremen, échoué en pleine tempête sur l’île de Groix; L’assistance au roulier Modern Express menaçant de s’échouer sur les côtes landaises, le sauvetage des skippers des voiliers Novintus et Panache dans une même nuit, et bien d’autres." a déclaré le capitaine de frégate Dubois.

Cette cérémonie a récompensé une unité remarquable, vecteur privilégié des missions de service public de la Marine nationale. La compétence exceptionnelle de son personnel, son dévouement et la détermination de son équipage pour assurer les missions de secours ont été salués. Les équipages et les techniciens de la 33F contribuent au sauvetage de plus de 90 vies chaque année.

Au cours de cette cérémonie, le maître Antoine et la second-maître Élise se sont vus remettre leur certificat de plongeur d’hélicoptère, marquant l’aboutissement de plusieurs années de travail et de formation. Ces deux jeunes marins du ciel continueront à progresser dans leur métier d’origine, techniciens aéronautiques de formation initiale, tout en effectuant des opérations de plongée lors des nombreuses missions de la flottille. La second-maître Elise est la première femme certifiée plongeur hélicoptère dans la Marine nationale.

Le capitaine de vaisseau Éric d’Astorg a enfin procédé à une remise de médailles et de témoignages de satisfaction à 13 marins de la 33F, dont les médailles militaire, du courage et sauvetage, de la protection militaire du territoire, de la défense nationale.

"Vous connaîtrez l’adrénaline de la mission et la satisfaction de concourir à sauver des vies, mais aussi la solitude au bout du câble au milieu des éléments déchaînés. Cultivez avec humilité votre polyvalence de technicien et de plongeur. Cette spécificité unique de l’aéronautique navale est exigeante, mais elle est source d’opportunités et de développement personnel" a souligné le capitaine de frégate Jérôme Dubois.

Composée d’hélicoptères Caïman Marine, elle est basée à Lanvéoc-Poulmic. Depuis 1983, la 33F s’est illustrée sur des événements majeurs de secours maritime, d’assistance aux gens de mer et de protection des espaces maritimes français. En quelques chiffres, ce sont, en 1985, 172 personnes secourues après le passage de 2 vagues submersibles à Beauduc (Arles), en 1995, 12 naufragés récupérés dans une tempête lors de la 5ème édition de la transat des Alizés, en 2011, 19 membres d’équipage du TK Bremen sauvés en pleine tempête, en 2016, l’acheminement d’une aussière de 700 kg sur le Modern Express à la dérive, en 2018, les skippers des voiliers Xoro, Novintus, Panache et en 2019, ceux du Toledo Bay sauvés dans des conditions extrêmes.


Escale d’un mouilleur de mines finlandais à Cherbourg

Du 29 mai au 1er juin, la base navale de Cherbourg a accueilli le FNS Hameenmaa, mouilleur de mines finlandais, composé d’un équipage de 100 marins, dont 30 conscrits et 4 femmes.

Avec à son bord deux classes d’élèves officiers, le navire scandinave fait escale à Cherbourg et marque une pause dans son déploiement destinée à six semaines de formation. Une conférence de presse organisée à bord a été l’occasion pour les journalistes de manifester leur étonnement autour de la spécificité de ce bâtiment : la pose de mines. Héritage historique et besoin stratégique, le nord de la mer Baltique constitue une zone concernée à la présence de mines dont l’objectif est la protection des intérêts souverains, la garantie du bon déroulé de certaines opérations, ou une menace pour forcer l’ennemi à agir… autant de justifications d’emploi énumérées en réponse par le commandant du Hammenmaa, le LTCDR Pekka Hietakangas.

Prochaine étape pour le mouilleur de mines : la participation à l’exercice BALTOPS en mer Baltique après une escale à Kiel en Allemagne.


·Les sous-mariniers du SNA Casabianca rendent hommage à leurs aïeux en Corse

Le mercredi 22 mai 2019 à 11 heures, devant le kiosque du sous-marin Casabianca de 1.500 tonnes situé à Bastia, le capitaine de frégate Nicolas Faure, commandant du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Casabianca, a présidé une cérémonie en mémoire aux sous-mariniers du Casabianca de la Seconde Guerre mondiale.

Son équipage, ainsi que leurs familles et les anciens sous-mariniers de l’AGASM Casabianca ont fait le déplacement depuis Toulon pour cet hommage. Monsieur le Préfet, la directrice de l'ONACVG (office nationale des anciens combattants et victimes de guerres), COMAR Corse, le DMD, l'AMMAC (association des marins et militaires anciens combattants) et l'adjoint au Maire de Bastia ont participé et accompagné les sous-mariniers dans ce moment de recueillement et en souvenir des hommes des commandants Sacaze, L'Herminier et Bellet.

Cette cérémonie a aussi été l'occasion pour le capitaine de frégate Nicolas Faure, de féliciter, décorer et remercier son équipage, après un cycle de 5 mois en océan Atlantique et en mer Méditerranée. Le SNA perpétue ainsi l'esprit de combattivité du « Casa » historique et sa devise : « In bello leones, in pace columbae » (un lion dans la guerre, une colombe dans la paix).

La prochaine étape pour l’équipage du SNA Casabianca sera un déplacement dans leur ville marraine à Moulins (Allier). Les sous-mariniers participeront à diverses actions de rayonnement et de recrutement, avec notamment l'inauguration de l'exposition sur le sous-marin Casabianca de la Seconde Guerre mondiale au château des ducs de Bourbon.

Vivez marin !

RMC Découverte - Les sous-marins de la France Libre

La chaîne télévisée RMC Découverte diffusera un documentaire inédit sur " les sous-marins de la France Libre". Durant la Seconde Guerre Mondiale, cinq sous-marins français ont sillonné les océans et ont pris part aux combats. Il s´agit du Rubis, du Narval, de la Minerve, du Surcouf et de la Junon.

Leur histoire, ponctuée de missions périlleuses et d´actes d´héroïsme, est pourtant méconnue. Des intervenants d´exception témoignent, tels que le commandant actuel du Rubis et des descendants des sous-mariniers de l’époque. Ce documentaire retrace la riche histoire de ces sous-marins qui ont participé à la libération de la France.

Le vendredi 07 Juin, à 20h50.


À l’occasion du début de la phase d’admission de ParcourSup, la Marine nationale réaffirme sa volonté de recruter des titulaires du baccalauréat, sans exigence de filière, au sein de son école de Maistrance, et confirme son engagement pour la formation et l’emploi des jeunes.


Soirée-débat « De l’or noir à l’or bleu, une histoire maritime de la transition énergétique », à l’occasion de la sortie de la revue Etudes.

"Réfléchissez au mouvement des vagues, au flux et au reflux, au va-et-vient des marées. Qu'est-ce que l'océan ? Une énorme force perdue. Comme la terre est bête ! Ne pas employer l'océan !"

C'est à cette formidable aventure de l'exploitation des énergies marines à laquelle nous enjoignait Victor Hugo que vous convient leCentre d'études stratégiques de la Marine et la revue Etudes.

Ouverte par Arnaud Leroy et conclue par Titouan Lamazou, cette soirée retracera l'histoire des énergies marines : de l'exploitation du pétrole offshore à l'éolien en mer, en passant par le gaz naturel liquéfié. Vous y découvrirez également le rôle de la Marine nationale dans la protection de cesressources et de ces flux.

Plus d’infos sur le site du CESM: https://cesm.marine.defense.gouv.fr/index.php/18-accueil/128-save-the-date-de-l-or-noir-a-l-or-bleu


Jeudi 13 juin, 19h-21h, au Centre Sèvres (6e).

Entré libre / Inscriptions obligatoires via le lien suivant : https://forms.gle/FFieZ8VKSq67kuy48.


A vos agendas !

Du 9 mai au 15 juin : exposition « Pacifique. Ou Presque » de l’écrivain de marine Emmelene Landon

L’article de Switch on Paper sur l’exposition d’Emmelene Landon : Emmelene Landon

Lieu : A l'Espace des femmes, 35, Rue Jacob (Paris)


Du 03 avril au 05 janvier 2020 : Exposition « Océan, une plongée insolite »

Lieu d'exploration, réserve de biodiversité, source d'inspiration et de légendes, découvrez les facettes les plus étonnantes et les plus méconnues de l'océan !

Lieu : Grande Galerie de l’Evolution au Museum national d’Histoire naturelle

Plus d’infos : Océan, une plongée insolite


Du 15 juin au 31 octobre 2019 : Exposition « Ligne d’horizon : Mal-Coiffée/Casabianca 1939-2019 »

Le Casabianca, sous-marin de la Marine nationale est reconnu pour ses multiples exploits durant la Seconde Guerre mondiale. Au même moment, la capitale du Bourbonnais est coupée en deux par la ligne de démarcation, et la Mal-Coiffée devient la sinistre prison militaire allemande de la Gestapo. Deux bâtiments aux vocations distinctes mais avec la même ligne d'horizon, celle du courage, du refus d'abandonner la lutte pour libérer la France et la volonté de résister à la barbarie nazie. Pour la première fois, le patrimoine du sous-marinCasabianca de 1.500 tonnes est rassemblé et présenté au public au sein du Château des ducs de Bourbon, au cœur de Moulins sa ville marraine, et haut lieu de mémoire du Département de l'Allier.

Lieu : Château des ducs de Bourbon, au cœur de Moulin, dans l’Allier.

Plus d’infos : sur le carton en pj.


Du 15 juin au 15 septembre 2019 : Exposition « MINGQI, FIGURES ETERNELLES »

Le terme chinois Mingqi désigne les figurines en bois ou en terre cuite fabriquées en Chine entre les Royaumes Combattants du Ve siècle av. J.C.  et la dynastie des Tang au début du Xe siècle de notre ère.Les Mingqi documentent aussi bien le luxe et le faste de la cour impériale, la route de la soie par les nombreuses représentations des marchands et de leur monture mais également la présence et l’importance des femmes dans la société chinoise. Ainsi, la joueuse de cithare de la Dynastie Han  par son sourire, sa présence et sa prestance vous guidera vers la découverte de cet art raffiné, synonyme d’éternité.

Vernissage samedi 15 juin à 11h30.

Lieu : Musée des Arts Asiatiques de Toulon.



Mercredi 19 juin 2019 : Journée de Mémoire et d’Histoire organisées par l’Office National des Anciens Combattants et Veuves de Guerre de l’Hérault

Lieu : Archives départementales de l’Hérault




1246 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualité générale de l'Alliance Navale

Présentation au Drapeau de la promotion 2019, EN et OSC.

User profile picture

Association AEN

14 octobre

Actualité générale de l'Alliance Navale

Un marin qui écrit, parution le 16 octobre

User profile picture

Association AEN

09 octobre

Actualité générale de l'Alliance Navale

DÉJEUNER DÉBAT "RÉSEAU SUFFREN"

User profile picture

Association AEN

08 octobre