Accès membre

logo

Le Président de la République sur le Charles De Gaulle.

  • 26 nov. 2018
  • -
  • Catégorie : Actualité générale de l'Alliance Navale
  • -
  • Auteur : Association AEN
  • -
  • Vu : 29 fois
Le Président de la République sur le Charles De Gaulle.

La semaine dernière, le président de la république a embarqué sur le porte-avions Charles de Gaulle où il a passé la nuit à bord, une première pour un président de la république.

Accueilli par la ministre des Armées, le chef d’état-major des Armées et le chef d’état-major de la Marine, le président de la république s'est fait présenter les capacités opérationnelles du Charles de Gaulle et de son groupe aéronaval, qui contribuent à toutes les fonctions stratégiques : protection de nos approches et de nos zones d’intérêts, connaissance-anticipation par le recueil de renseignement, missions de prévention, intervention par la projection de puissance et enfin dissuasion par la mise en œuvre de la force aéronavale nucléaire (FANU). Outil stratégique de premier plan, il permet de fédérer autour de lui de nombreux moyens alliés et notamment européens.

Le président a ensuite tenu à rencontrer les marins qui exercent à bord des métiers variés, du pilote de chasse au boulanger en passant par les atomiciens et les électroniciens d'armes.... Il a, en particulier, assisté à des appontages sur le pont d'envol à partir de la plateforme des officiers d'appontage et s'est ensuite entretenu avec les pilotes qui venaient d'apponter. Il a prolongé ces échanges avec les marins engagés dernièrement dans la lutte contre Daech au Levant, en particulier à l’occasion des trois précédents déploiements du Charles de Gaulle dans la zone.

Le président de la République a salué « un lieu inouï qu’est le Charles de Gaulle, le seul porte-avions européen à propulsion nucléaire […], un joyau de notre armée, de notre technologie, de notre industrie de défense et de l’excellence des hommes et des femmes de notre armée ».

Le porte-avions a terminé la phase d'essais clôturant les travaux de refonte à mi-vie qui lui ont redonné 20 ans de potentiel, le mettant au meilleur standard opérationnel. Il est actuellement en entraînement opérationnel au large de Toulon, pour être apte toute mission début 2019.

Accompagné de son groupe aéronaval, le porte-avions repartira en mission en 2019, pour se rendre notamment en océan indien, une zone d’intérêt stratégique pour la France. 

Auteur :
Association AEN

Staff

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire