Accès membre

logo

Un déploiement multi missions pour le Latouche-Tréville

  • 8 avr. 2019
  • -
  • Catégorie : Actualité générale de l'Alliance Navale
  • -
  • Auteur : - CESM
  • -
  • Vu : 365 fois
Un déploiement multi missions pour le Latouche-Tréville


Le 25 février 2019, la frégate anti-sous-marine (FASM) Latouche-Tréville a appareillé de Brest pour un déploiement de longue durée, cap vers l’océan Indien.

Lors de sa première escale au Pirée dans le port d’Athènes le 4 mars 2019, la frégate a reçu à bord l’ambassadeur de France et une délégation de journalistes locaux, contribuant ainsi à soutenir le rayonnement et l’action diplomatique avec ce partenaire européen.

Quelques jours plus tard, le Latouche-Tréville rallie le sud du détroit de Messine et intègre la Task Force 473 – le groupe aéronaval multinational commandé par le contre-amiral Olivier Lebas. La frégate et ses deux hélicoptères embarqués Lynx conduisent alors des opérations anti-sous-marines pour assainir la zone de déploiement du groupe réuni autour du porte-avions Charles de Gaulle et participer à la connaissance de l’environnement. « La période d’intégration fut intense et riche en enseignements pour cette frégate brestoise peu habituée à évoluer au sein du GAN » explique le capitaine de corvette Jacques, commandant adjoint opérations. « Nous avons notamment assuré deux à trois vols ASM quotidiens ».

Le Latouche-Tréville a ensuite rejoint le canal de Suez, en direction de l’océan Indien. « Depuis 2004 le bâtiment n’avait plus franchi ce canal mythique » raconte le major Nicolas, ancien bosco. De Suez au détroit de Bab-El-Mandeb, à travers la mer Rouge, l’équipage a conduit de nombreuses manœuvres, telles que des opérations de surveillance maritime et des tirs d’artillerie, afin de se familiariser avec son nouvel environnement opérationnel.

Paré au combat, le bâtiment se déploie maintenant en océan Indien où il est engagé en soutien direct à la Combined Task Force 150 afin de contribuer à la lutte contre le terrorisme. Son action se concentre notamment sur la lutte contre les trafics illicites qui financent le terrorisme mondial, comme le trafic de stupéfiants. Les opérations de visite rythment donc désormais l’activité de la FASM, une frégate aux multiples missions, à l’image de toutes les unités de la Marine nationale.


Auteur :
- CESM

Personne morale

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire