Accès membre

logo

Les midships dans l'hémisphère nord, ou pas très loin !

  • 9 juin 2019
  • -
  • Catégorie : Actualité générale de l'Alliance Navale
  • -
  • Auteur : Association AEN
  • -
  • Vu : 28 fois
Les midships dans l'hémisphère nord, ou pas très loin !

Après le passage de la ligne, rappelant étrangement aux midships une certaine période à leur arrivée à la Baille, le groupe « Jeanne d’Arc » continue sa route vers la Martinique et les Caraïbes. En cours de route, certains ont l’opportunité de se rendre sur le Centre national d’études spatiales (CNES) de Kourou. Une expérience unique, rendue possible par les hélicoptères des forces armées en Guyane (FAG) venus entretenir leurs qualifications à l’appontage. Pour les autres, le commandant supérieur (COMSUP) des FAG, le général de division aérienne Didier Looten, leur donne une conférence sur l’action des FAG dans la zone.

Après cette étape, la Martinique et ses eaux bleues se dessinent enfin. Pour les midships ce sera l’occasion de faire le tour de l’île en voilier ou en camping-car, tout en n’oubliant pas de faire des ravitaillements réguliers auprès différentes rhumeries de l’île.

Une fois n’est pas coutume, le groupe appareille sous la pluie malgré une escale ensoleillée. Les activités reprennent en force avec l’exercice amphibie Kanawa pour le Tonnerre, simulant un désastre naturel pour s’entrainer au maintien de l’ordre et à l’évacuation de ressortissants, et la mission Carib Royal de lutte contre le narcotrafic pour le La Fayette. Les présélectionnés commandos et plongeur-démineurs profitent alors de l’exercice Kanawa pour aller à terre, s’entraîner à l’apnée et participer à l’exercice en tant que plastrons pour l’évacuation de ressortissants.

Après ce début de traversé intense, les deux navires continuent leur transit vers Carthagène. Les missions de surveillance maritime s’enchainent afin de fournir le plus de renseignements possible à notre contrôleur opérationnel, COMSUP FAA, sur cette partie de sa zone maritime où peu de bâtiments français opèrent. En arrivant à Carthagène, le Tonnerre donne les 21 coups de canon 37mm réglementaires pour le salut à la terre, auxquels les Colombiens répondent par des batteries positionnées à l’entrée du port. C’est alors l’occasion pour les midships de spécialité artilleur d’observer ce tir mythique au plus près. 

Les midships et les équipages des deux navires débarquent alors dans une Carthagène en pleine effervescence en raison de l’anniversaire de sa création, ce qui assure une escale animée et haute en couleur aux marins !


Auteur :
Association AEN

Staff

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire