Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

LE CHARLES DE GAULLE ET AUTRES HISTOIRES

Actualité générale de l'Alliance Navale

-

09/04/2020

POINT DE SITUATION COVID-19 SIRPA MARINE Mercredi 8 avril 2020 (source SIRPA Marine,  https://www.colsbleus.fr/articles/12000  )


INFORMATIONS SUR LA SITUATION À BORD DU PORTE-AVIONS CHARLES DE GAULLE

À bord du porte-avions Charles de Gaulle, actuellement déployé en Atlantique dans le cadre de la mission Foch, une quarantaine de marins est aujourd’hui sous observation médicale renforcée. Ils présentent des symptômes compatibles avec une possible infection par le Covid-19. Ces premiers symptômes sont apparus récemment. Suite à cette suspicion de cas à bord du porte-avions, son retour à Toulon a été anticipé, deux semaines avant la date initialement prévue. À son bord, le porte-avions dispose de toutes les capacités de prise en charge et de surveillance nécessaire au sein de l’hôpital : médecins, scanner, respirateurs, ainsi que des capacités d’évacuation sanitaire si besoin était. Les mesures sanitaires déjà mises en place à bord ont été renforcées. En parallèle, dès aujourd’hui, une équipe de dépistage avec des moyens de test est acheminée à bord du porte-avions afin d’investiguer les cas apparus et d’entraver la propagation du virus à bord du navire. La priorité du commandement reste l’équipage et la santé de ses marins. Les symptômes présentés par la quarantaine de marins restent aujourd’hui sans gravité. Les marins concernés ont été isolés par mesure de précaution. Tout est mis en œuvre pour assurer le suivi médical des marins qui le nécessitent. Le fonctionnement du bâtiment n’est pas remis en cause, et le porte-avions poursuit son trajet retour vers Toulon, après avoir accompli les deux volets stratégiques de la mission Foch : la lutte contre l’Etat islamique lors de sa participation à l’opération Chammal et la protection des approches maritimes de l’Europe en Atlantique et mer du Nord.

OPÉRATION RÉSILIENCE  - IMPLICATION DE LA MARINE

Tout en continuant d’assurer ses missions prioritaires, la Marine est engagée pour apporter du soutien aux populations civiles sur le territoire national et appuyer les services publics dans le cadre de l’opération Résilience. Ainsi le FUSCOL@B de la Force maritime des Fusiliers Marins et Commandos (FORFUSCO) a réalisé l’impression en 3D de supports pour visières de protection qui ont été livrés le 7 avril à l’hôpital du Scorff à Lorient, qui en avait émis le besoin. Focus FUSCOL@B Inauguré en octobre 2019, le FUSCOL@B est le dispositif d’appui dédié à la concrétisation de l’innovation au sein de la FORFUSCO, qu’elle vienne spontanément des unités ou qu’elle soit impulsée par les états-majors. Il dispose de moyens spécifiques permettant la réalisation de maquettes et de prototypes, ainsi que leur expérimentation, avant leur éventuel passage à l’échelle. C’est un incubateur qui accompagne, en interne, les marins porteurs de projets, et qui est ouvert vers l’extérieur. C’est l’interlocuteur privilégié des entreprises innovantes, notamment locales. Le FUSCOL@B s’inscrit dans la nouvelle stratégie d’innovation du ministère des Armées. Il en est une des déclinaisons pour la Marine nationale. C’est un composant d’un dispositif plus global - le MarineLab - qui permet de connecter les fusiliers marins et les commandos innovateurs à l’écosystème d’innovation de la Marine et à l’Agence de l’Innovation de la Défense. Il profite ainsi de la dynamique et des moyens, que le ministère et singulièrement la Marine, se sont donnés pour innover mieux, plus et plus vite. Naturellement tournée vers la nouveauté, la FORFUSCO a toujours su innover pour répondre à ses besoins opérationnels. L’innovation est à la fois la condition et la méthode d’adaptation au changement pour les forces spéciales mer. L’innovation est nécessaire pour conserver une supériorité opérationnelle sur l’adversaire. Par ailleurs, les marins pompiers de Marseille (BMPM) et les gendarmes maritimes sont toujours mobilisés par leurs actions quotidiennes face au COVID-19


LA MARINE POURSUIT SES MISSIONS

• Intervention d’un hélicoptère Dauphin dans le golfe de Gascogne L’hélicoptère Dauphin de la flottille 35F, basé à La Rochelle est intervenu le 7 avril pour réaliser l’hélitreuillage et l’évacuation médicale d’un marin blessé à bord d’un bateau de pêche. 

• Destruction de munitions historiques par le chasseur de mines tripartite Andromède Le chasseur de mines tripartite Andromède a mené une opération de traitement des munitions historiques du 23 mars au 5 avril dernier. Cette opération, baptisée « Historical Ordnance Disposal 20 », s’est déroulée en Manche et mer du Nord, en coopération avec 5 autres nations participantes (Allemagne, Norvège, Pays-Bas, Belgique, Grande-Bretagne). Au total, les plongeurs-démineurs avec l’aide de robots télécommandés sous-marins ont traité 7 mines allemandes de type LMB et 1 grenade sous-marine pour un équivalent TNT de 6 800 kg. Retrouvez toute l’actualité de la Marine sur 

• La Normandie, 6e FREMM de la Marine, de retour à Brest La frégate multi-missions Normandie, 6e de la série, a regagné Brest, 3 mois après avoir quitté son port d’attache afin d’effectuer son déploiement de longue durée (DLD). La Normandie a intégré un groupe aéronaval américain au large de la Virginie, pris part à un exercice de lutte sous la mer dans les fjords norvégiens, réalisé les premiers essais de liaison de données tactiques L22 avec les marines royales du Canada et des Pays-Bas en mer du Nord, participé à la sauvegarde de la vie humaine en Manche et a pris part à la mission Foch 2020 en intégrant le groupe aéronaval en Atlantique. Ce DLD visait à vérifier ses capacités militaires préalablement à son admission au service actif. 

• La Provence assure une présence en Méditerranée orientale La frégate multi-missions Provence poursuit sa présence en Méditerranée orientale dans le cadre de l’opération Chammal, de lutte contre l’Etat islamique.

• Le Forbin poursuit sa mission de surveillance maritime La frégate de défense aérienne Forbin poursuit son déploiement dans le cadre de l’opération de surveillance maritime Agénor, qui vise à garantir la liberté de navigation dans le golfe AraboPersique et dans le détroit d’Ormuz afin de préserver les intérêts économiques internationaux et d’assurer la sécurité des bâtiments de commerce français et européens naviguant dans la zone.

• Le Prairial déployé dans le Pacifique Dans le Pacifique, la frégate de surveillance Prairial poursuit sa mission de surveillance maritime des eaux de la zone économique exclusive française dans le Pacifique.

RESTER INFORMÉ

- Soyez vigilant et évitez de propager les rumeurs et fausses informations « Fake news » ; 

- Privilégiez les informations vérifiées et officielles du commandement ; 

- Ces informations, y compris les messages du CEMM, sont disponibles sur les sites, pages et portails suivant, alimentés régulièrement : 

• Site web officiel de la Marine : www.defense.gouv.fr/marine 

• Page Facebook officielle de la Marine ; 

• Compte Twitter officiel de la Marine ; 

• Portail Intramar ; 

• Portail RH (web) de la Marine ; 

• Site web et page Facebook officielle de Familles de marins.


Et pour de plus amples informations du SIRPA Marine, cliquez sur le lien suivant : https://www.colsbleus.fr/articles/12000 

1441 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualité générale de l'Alliance Navale

QUELQUES NOUVELLES DE LA MARINE (16 mai)

photo de profil d'un membre

Association AEN

16 mai

Actualité générale de l'Alliance Navale

Campagne 2020 du Bleuet de France.

photo de profil d'un membre

Association AEN

08 mai

1

Actualité générale de l'Alliance Navale

QUELQUES NOUVELLES DE LA MARINE (30 avril 2020)

photo de profil d'un membre

Association AEN

30 avril